Ostéopathie pédiatrique

 

Le nouveau-né et le nourrisson 

Vous venez d’avoir un bébé, félicitations ! 

Il faut savoir que votre bébé a déjà subit beaucoup de contraintes lors de la grossesse, à devoir s’adapter à un milieu de plus en plus petit (au fur et à mesure qu’il se développait dans le ventre). Selon sa position in utero, le déroulement de la grossesse et de l’accouchement, votre bébé peut avoir des symptômes comme:

-problèmes de succion 

-régurgitations, constipation

-troubles du sommeil, pleurs irrépressibles

-canal lacrymal bouché 

-asymétrie du crâne (la fameuse « tête plate ») avec préférence pour tourner la tête d'un côté 

-anomalie des pieds

Etant ostéopathe spécialisée bébé, on pourra relâcher certaines tensions pour atténuer ou arrêter ces troubles précédents.

 

Conseils : 

  • Une consultation le premier mois de vie, le plus tôt possible en cas d’instrumentations (forceps, ventouse, spatules), césarienne, accouchement très rapide ou au contraire très long, cordon autour du cou, oedèmes…

  • Par la suite, une consultation lors de ses acquisitions majeures telles que tenir sa tête (autour de 2-3 mois), tenir bien assis et/ou ramper (entre 6 et 9 mois), tenir debout (vers un an).

  • Et surtout : prenez soin de vous, votre bébé est une éponge et ressent votre fatigue ou votre stress. Prenez le temps de vous découvrir en famille, faites-vous confiance car ce qui fonctionne chez les autres ne fonctionnera pas forcément chez vous et vice versa. 

  • N'hésitez pas à prendre RDV à domicile pour ne pas avoir à vous déplacer avec bébé.

 

 

L'enfant et l'adolescent  

Lorsque votre enfant grandit, l’ostéopathie peut l’accompagner pour des indications comme :

-otites ou rhinites à répétition

-respiration buccale

-maux de tête ou de ventre

-chocs ou chutes répétées ou avec traumatismes (dent cassée, fracture, entorse…)

-avant/après les saisons sportives 

-troubles du sommeil/concentration

-en parallèle d’un travail orthodontique, orthophonique, orthoptique

-scoliose ou attitude scoliotique

 

Conseil : Une consultation 2 fois par an

 
 
Retour haut de page
Retour haut de page